Accueil > Urbanisme, environnement > Travaux en cours > Travaux de revêtement RD2 (...)

Travaux de revêtement RD2 entre Plaissan et Le Pouget

Contenu de la page : Travaux de revêtement RD2 entre Plaissan et Le Pouget

De quoi s’agit-il ?

Le revêtement innovant de type « capeseal » est une technique issue d’anciennes expérimentations réalisées en Afrique du Sud (à Cape Town, d’où son nom). Cette technique, relativement répandue à travers le monde et en particulier sur le continent américain, a intéressé l’industrie routière française qui l’a modernisé et développé récemment.

L’entreprise Eurovia (retenue à l’issue de l’appel d’offres) a proposé un revêtement de ce type, tout à fait adapté à la restauration et à la réhabilitation de la plupart des chaussées héraultaises. Leur procédé « Gripseal » constitue une solution technique rustique (économique et facile à réaliser) et respectueuse de l’environnement (fabrication à froid mobilisant peu d’énergie et générant moins de gaz à effet de serre).

Ce revêtement scellé, qui combine un enduit gravillonné traditionnel avec un coulis d’enrobés à froid renforcé avec des fibres, permettra d’assurer une bonne adhérence au bénéficie de la sécurité des usagers de la RD 2.

Au regard de l’intérêt de ce procédé innovant, le Département et l’entreprise Eurovia réaliseront un suivi et une évaluation technique de ce chantier pendant une durée totale de 3 ans.

Les travaux préparatoires se déroulent du 27 au 31 mars avec un alternat de circulation. La réalisation du revêtement « cape seal » est programmée du 5 aux 7 avril, avec une déviation de la circulation pendant la journée de 7 h à 20 h  :

  • pour les véhicules légers, déviation par Vendémian ou Belarga suivant le sens
  • pour les poids-lourds, déviation par Gignac-Montpellier-St Jean de Védas-Gigean

De façon concomitante au chantier, dans un souci de sécurité routière, cet aménagement intègre une modification définitive des sens de circulation sur les routes départementales secondaires (RD123 et RD123e4) qui permettent d’accéder au village de Puilacher.

Les chiffres clés de l’opération :

3,8 km, longueur totale
29 000 m2, surface du revêtement « cape seal »
210 000 €, coût du chantier intégralement financé par le Département.

En cohérence avec sa démarche « route durable », le Conseil départemental de l’Hérault se positionne comme un acteur de l’innovation, en incitant la profession routière à développer des techniques nouvelles au bénéfice de l’environnement et du cadre de vie.

De façon générale, les routes se dégradent sous l’effet de la circulation des camions mais aussi des conditions climatiques. Avec un trafic soutenu en lien avec la croissance de son territoire, le Département s’attache à concilier le maintien en état de son patrimoine routier, et la maitrise des budgets alloués à cet entretien.